mardi 18 mars 2014

ZOLTAN ZSAKO, LE ROI INCONTESTÉ DE LA LICENCE POÉTIQUE .....

Les bas reliefs de Zoltán Zsako sont à la fois beaux et ludiques car ils racontent tous une histoire.

Hormis ses talents reconnus de sculpteur, dessinateur et génie du bas-relief, Zoltán est aussi le roi incontesté de la licence poétique.


Prenez par exemple son œuvre intitulée « LOLITA », une interprétation totalement personnelle et hautement poétique du personnage de Nabokov – je m’explique …..

LOLITA bas-relief gravé, résine, feuille de palladium, 79x63 cm, Zoltan Zsako

Au centre, une belle femme nue – c’est la femme de Jessé, le père du Roi David. Jessé est allongé sur un volcan, son fameux ‘arbre de Jessé’ surgissant de son ventre comme il se doit, mais ici l’arbre est transformé en bouquet de fleurs par Zoltán, que Jessé offre à sa femme.

Mais comment s’appelle cette belle créature ? On l’ignore, mais réputée de vertu légère, Zoltán l’a baptisé LOLITA pour l’occasion … et pour s’assurer que nous l’avons bien compris, il a ajouté le prénom en haut à droite, d’une façon détournée tout de même, car il l’épelle avec l’alphabet des signes pour les sourds !  

A la gauche de Lolita nous voyons ses vêtements s’envoler allègrement, comme toute femme de vertu légère qui se respecte, et à ses pieds une minuscule Renault 4L – un clin d’œil à la première voiture de Zoltán qu’il avait nommée …… Lolita, parce qu’elle était capricieuse !

Sur le toit de la 4L un crocodile, chevauché par un enfant ….. mais ça, c’est une autre histoire.

Amusez-vous à trouver le monogramme de Christ et le psaltérion de David, cachés quelque part ……. Et si vous ignorez à quoi ressemble le monogramme de Christ, ou ce qu’est le psaltérion de David ou même l’arbre de Jessé, qu’à cela ne tienne, passez me voir, je vous expliquerai tout, je suis devenue incollable en la matière.

Ce bas relief est un des 18 bas reliefs de Zoltán Zsako que nous exposons en ce moment – chacun raconte une histoire, avec autant de clins d’œil à la Bible, à la mythologie grecque et romaine, autant d’amour, d’humour, de beaux corps, d’abondance.

Et toujours ce mélange irrespectueux d’éléments humain, végétal et animal.

Pour Zoltán tout est excuse à interprétation ou plutôt réinterprétation le tout surmonté d’un bon zeste de dérision, voire d’autodérision. Sa signature en est un parfait exemple : elle comporte toujours 5 éléments : les deux ‘Z’, chapeautés d’un cadran solaire et d’un canard qui signifient  « fils du Râ » en hiéroglyphe et un rat d’égout à la queue très, très longue : car qui dit Râ dit aussi Rat ….

Vous pouvez découvrir et admirer ces merveilles dans notre Salon de Lecture / Bibliothèque au 19 rue du Bac,  jusqu’au Mardi, 25 Mars – alors, accourez vite !


Transacmer Paris
01 42 60 51 51 
hauvette@transacmer.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...