lundi 18 juin 2012

Petite bribe immobilière londonienne


Amancio Ortega, l’homme le plus riche d’Espagne et le fondateur de la chaine de magasins « Zara », est sur le point de finaliser l’achat d’un immeuble d’une valeur de £160M dans le West End de Londres.

Il s’agit du 333 Oxford Street où se trouve le magasin phare de Zara ….. depuis 2010 Ortega a déjà acheté pour plus de £200M d’immeubles situés sur Oxford Street – son holding « Inditex », qui contrôle des marques telles que Massimo Dutti, est en pleine explosion malgré la crise et a inauguré un nouveau magasin par jour entre février et fin avril.

Selon le Sunday Times de ce weekend, les riches italiens commencent à fuir leur pays pour s’installer dans les quartiers chics de Londres (Chelsea, Knightsbridge, Mayfair) …. Ils représentaient 4% des acheteurs en 2011, aujourd’hui ils sont 7,6% détrônant ainsi les Russes qui étaient 6,7% en 2011 et seulement 4,8% aujourd’hui. (Le nombre d’acheteurs français, grecs et espagnols [à l’exception d’Ortega apparemment] a aussi diminué depuis le début de 2012.)  Pour tenter de stopper cette hémorragie, le gouvernement italien a introduit une taxe de 0,81% sur des propriétés à l’étranger, mais les avantages fiscaux offerts en Angleterre aux étrangers qui achètent pour louer et l’absence de taxes sur les plus values à la vente dépassent de loin cet inconvénient.  D’autant plus qu’au bout de 5 ans, ils ne paient pas non plus d’impôts sur les plus-values en Italie ……

L’immobilier à Londres devient une valeur refuge, tout comme la livre sterling, en cette période difficile et incertaine pour l’euro.  Mais, toujours selon le Sunday Times,  les italiens seraient aussi attirés par la qualité des écoles, boutiques et restaurants à Londres ……incroyable mais vrai ?  J’ai du mal à croire que l’on mange mieux à Londres qu’à Rome - à  moins que les italiens se soient mis au pudding ….. !!
source: www.thesundaytimes.co.uk

Transacmer Paris
01.42.60.51.51.
hauvette@transacmer.com



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...