mardi 10 janvier 2012

NIGEL SCOTT expose chez COLETTE

Nigel Scott est photographe, né à Kingston en Jamaïque. A 20 ans il s'installe avec sa famille à Toronto au Canada. Je le rencontre en 1979 à Paris, il est devenu photographe de mode - il reste "parisien" jusqu'en 1996 avec des allers/venus au Canada et en Jamaïque - j'ai l'énorme fierté de pouvoir dire que nous étions, avec mon mari, les premiers à lui acheter une de ses photos, qui fera ensuite partie d'une série exposée en 1987 à la galerie Jane Corkin à Toronto et la couverture du mythique "City" magazine. Pendant cette période, il s'intéresse énormément au Japon et à la culture japonaise, se rendant plusieurs fois dans ce pays qu'il va apprendre à connaître et à aimer. Au fil de ses rencontres, japonaises et autres, il apprend d'autres techniques de la photographie, de l'imprimerie, en utilisant des supports comme le tissu, les planches de surf ..... , il n'est pas simplement photographe, il est poète, artiste ..... c'est à cette époque qu'il découvre le surf, qui, selon lui, va lui changer la vie et sa façon de la vivre - ainsi débute une histoire d'amour entre Nigel et l'Océan qui dure, encore et encore.....


Depuis 1996, Nigel vit et travaille à New York, mais depuis toutes ces années et malgré tous ses voyages, il n'a jamais perdu son accent jamaïquain!


Davis Boxer, le commissaire en chef de la National Gallery de la Jamaïque, parle de lui : "Nigel Scott est lʼun des photographes contemporains les plus doués, revenant avec énergie et patience sur les méthodes photographiques des années 90 que la production digitale actuelle considère comme une perte de temps et parfois vaines. Nigel, comme les autres, est un photographe qui ne voit pas seulement une image mais une photographie finement travaillée comme le produit final d’un voyage esthétique…"


Depuis hier et jusqu'au 28 janvier, vous pouvez admirer chez Colette à Paris ses images 'cyanotypes' de fleurs, feuillages et fougères sur fond bleu 'cyan' – pour ceux qui ne le savent pas (comme moi jusqu’à hier !) le cyanotype est un procédé photographique monochrome positif ancien, par le biais duquel on obtient un tirage photographique bleu de Prusse, bleu cyan (merci Wikipédia). Ce sont donc des ‘photographies’ mais créées sans appareil de photo, en utilisant un procédé vieux de plus de 150 ans et qui nécessite deux produits chimiques, un support comme le papier et … le soleil, tout simplement – tout ceci maitrisé à la perfection par Nigel qui utilise comme support non seulement du papier, mais aussi du coton, de la soie, pour un résultat époustouflant de beauté et de poésie .....


Vous pouvez profiter de cette exposition pour acheter son livre "Conversations with Blue", en édition très limitée, alors dépêchez-vous!

Conversations with Blue - exposition de Nigel Scott
du 9 au 28 janvier 2012
chez Colette
213 rue Saint-Honoré - 75001 PARIS



Transacmer Paris - 01 42 60 51 51

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...