lundi 14 mars 2011

infos ramatuelle

PAMPELONNE : LE SCHEMA D'AMENAGEMENT MODIFIE PLAGES : En conseil municipal, les élus ont adopté jeudi, à l'unanimité, les modifications qui visent à sauvegarder la spécificité de l'endroit C'est un dossier important pour l'avenir de la commune qui a été approuvé, jeudi, au conseil municipal. Les élus ont en effet adopté les modifications du projet du schéma d'aménagement de la plage de Pampelonne, arrêté le 8 juillet dernier. Chacun s'en souvient : ce projet de schéma élaboré par la commune avec l'appui de l'Etat et d'un groupement de professionnels de haut niveau, avait été soumis à enquête publique l'été dernier. Le public avait été nombreux à participer à cette enquête, et les plagistes avaient quant à eux proposé un contre-projet. Le commissaire enquêteur avait émis un avis favorable à ce projet, mais avec des conditions expresses et des recommandations. Lesquelles on été pour partie prises en compte "pour ajuster le projet", comme l'a expliqué le maire, Roland Bruno, "et répondre le mieux possible aux diverses attentes qui se sont exprimées". "Projet ambitieux " Ce dernier a rappelé en introduction l'historique de l'évolution de la plage, les différents projets déjà élaborés mais restés sans suite et la nécessité, aujourd'hui, de réaliser enfin un schéma d'aménagement de la plage, "afin de réduire les dégradations et nuisances qui altèrent l'environnement naturel du site", de "sauvegarder l'esprit de Pampelonne", en maintenant une économie de plage, dans le cadre "d'un projet ambitieux en termes de qualité de paysage et d'accueil". Les grandes lignes de ce projet ont été rappelées et sont connues : elles intègrent notamment les nouvelles lois en vigeur sur le littoral français, en matière de démontabilité et d'occupation de la surface du domaine public. Les modifications adoptées en conseil municipal tiennent à des aspects réglementaires, techniques (concernant justement les travaux de déconstruction-reconstruction des bâtiments de plage) et d'emplacement des lots, notamment au sud de la plage. Une bonne part de ces points seront de toute façon reprécisés lors de la future concession de plage qui sera accordée à la commune par l'Etat. On n'en est donc pas encore à la concrétisation de ce schéma, lequel va être transmis à l'Etat qui devra préparer le décret d'approbation soumis au Conseil d'Etat et au Premier ministre. Plagistes vigilants Les plagistes ont-ils eu le sentiments d'être entendus ? On le saura ultérieurement, eux qui demandaient notamment l'application de la loi du 12 juillet dernier, dite "d'engagement national pour l'environnement". La commune a estimé que le schéma avait été arrêté le 8 juillet et prenait en compte les incidences de cette nouvelle loi. Le maire a surtout insisté sur le fait qu'il était nécessaire d'aller de l'avant, pour, enfin, aboutir à la réalisation de ce projet. Les élus ont approuvé à l'unanimité les modifications du projet, sous l'oeil des plagistes, venus en délégation assister à la séance du conseil et repartis ensuite préparer la saison, pour laquelle, une fois encore, dans l'attente du schéma, des contrats d'exploitation d'un an ont été conclus. VAR MATIN lundi 14 mars 2011
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...