mardi 18 janvier 2011

UNE CARTE = UNE ICONE

On dit que la carte du métro de Londres est presque aussi connue que le logo de Coca-Cola – d’ailleurs, en 2006 en Angleterre les téléspectateurs de l’émission de la BBC « The Culture Show » et les visiteurs du « Design Museum » de Londres l’ont voté le deuxième meilleur design britannique du 20ème siècle derrière le Concorde. Mais combien de gens savent qui a dessiné cette icone ? Il s’agissait d’un certain Henry BECK, un dessinateur en génie civil qui travaillait pour le métro londonien - en 1933, malgré la réticence de son employeur qui la trouvait trop ‘radicale’, une première version de sa carte est publiée et accueillie avec enthousiasme par un public séduit par sa simplicité et sa facilité d’utilisation. En quoi cette carte était-elle radicale – pourquoi est-elle devenue une icone dans le monde du design ? Parce que BECK a su rompre avec les techniques traditionnelles de la cartographie : il n’a pas dessiné une carte géographique reprenant le plan des rues au-dessus mais une carte schématique en s’inspirant des schémas de circuits électriques – ainsi le centre de Londres (où se trouvait la majorité des stations) était agrandi et les banlieues (où il y en avait moins) compressées ; chaque ligne du réseau avait sa couleur et était représentée par une ligne horizontale, verticale ou diagonale ; les stations étaient des points ; les changements des cercles ou des diamants et le tout était facile à mettre à jour au fur et à mesure de l’évolution du réseau. Citons le maître lui-même: "En regardant une vieille carte du métro, il m'est apparu le besoin de l'arranger en rendant les lignes droites, en expérimentant avec des diagonales et en nivelant la distance entre les stations". BECK a continué à améliorer sa carte jusqu’aux années 60 et son dessin révolutionnaire reste la base de la carte d’aujourd’hui. Il est devenu un standard dans le monde entier, aussi bien pour des métros que les chemins de fer et les lignes aériennes. They say that the London Underground map is almost as well known as the Coca-Cola logo – and in 2006 in England, viewers of the BBC’s “The Culture Show” and visitors to the London Design Museum voted it the 2nd best British design of the 20th century behind the Concorde. But how many actually know who designed this icon? It was Henry BECK, an engineering draughtsman working for London Transport – in 1933, despite his employers finding it far too radical, a first version was published and welcomed with enthusiasm by a public seduced by its simplicity. But how was this map so radical? And why has it become an icon? Because BECK broke away from the traditional methods of map drawing – instead of basing it on a geographical plan of the streets above, he designed what was to become the first diagrammatic-style tube map, taking his inspiration from electrical circuit diagrams. Thus the centre of London (which had the majority of stations) was enlarged and the suburbs (where there were fewer stations) was compressed; each line of the network had its colour and was represented by horizontal, vertical or diagonal lines; the stations were dots and the interchanges were circles or diamonds and the whole could easily be updated in line with changes to the network. To quote the Master himself: "Looking at an old map of the Underground railways, it occurred to me that it might be possible to tidy it up by straightening the lines, experimenting with diagonals and evening out the distance between stations". BECK continued to improve his map into the 60’s and his revolutionary design is still the basis of today’s map just at it has become a standard in the rest of the world; not only as far as underground maps are concerned but also for overland train maps and airline routes. Sources: The London Pocket Companion by Jo Swinnerton - Pavilion Books http://www.20thcenturylondon.org.uk/ http://www.earthcurrent.com/ http://www.wikipedia.org/ Transacmer Paris 01.42.60.51.51 hauvette@transacmer.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...