vendredi 14 novembre 2014

EMMA BARTHERE DEVOILE SES PHOTOS CHEZ TRANSACMER

Emma Barthere aime le contraste et brouiller les pistes. Sa photographie est une œuvre d’inspiration baroque, surréaliste, romantique et classique avec des touches théâtrales. Elle aime la nature, l’amour, l’image, les photographies de Joel-Peter Witkin et les femmes qui la fascinent car elles sont la source de la vie. L’homme est arrivé dans un second temps. C’est la femme qui mène la danse.





















Exposition jusqu'au 31 décembre 2014
chez Transacmer Paris
au 19 rue du Bac, 75007

www.emmabarthere.com 


01 42 60 51 51
hauvette@transacmer.com

mardi 4 novembre 2014

CHICAGO, SUR LES RIVES DU LAC MICHIGAN


Point de départ de la célèbre Route 66, Chicago s'étend sur 47 km le long de la rive sud-ouest du lac Michigan. 
De par sa taille (57.800 km²), ce dernier est le troisième des cinq grands lacs américains situés à la frontière entre les Etats-Unis et le Canada. Avec une superficie de 244.100 km2, ils constituent le groupe de lacs d'eau douce le plus étendu au monde. Seul le lac Michigan se situe entièrement sur le territoire des Etats-Unis. 

C'est le sixième réservoir d'eau douce de la planète. Il est tellement étendu (500 km de long et jusqu'à 190 km de large) qu'on se croirait au bord de la mer. A l’exception de quelques kilomètres de rives bordées d’industries au sud, presque toute la côte est réservée aux activités de loisirs avec les plages, de nombreux musées et parcs. 

Chicago compte 30 plages publiques, sur 30 km de rivage. Dès le matin l'été, un grand nombre de personnes nagent (on peut se baigner de la mi-juin à début septembre environ), font du vélo, du footing ou du roller le long des berges.        






lundi 3 novembre 2014

Gehry/Vuitton - looking from the inside out

Depuis 2 ans j'ai posté régulièrement des photos de l'oeuvre de Frank Gehry en cours de construction

looking from the outside in .....

Je peux désormais vous offrir quelques clichés

looking from the inside out ...

Cette prodige architecturale est enfin ouverte au public et elle tient toutes ses promesses!

Elle est tout simplement époustouflante




















Fondation Louis Vuitton
8 avenue du Mahatma Gandhi
75116 Paris

www.fondationlouisvuitton.fr

ouverte le lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 12h à 19h, le samedi et dimanche de 11h à 20h
nocturne le vendredi jusqu'à 23h

Fermée le mardi, le 25 décembre et le 1er janvier

Petite astuce ..... l'entrée principale se trouve côté ave du Mahatma Gandhi mais en ce moment les queues sont très longues  ... il faudrait mieux réserver auparavant sur internet .... sinon, vous pouvez aussi rentrer par le jardin d'acclimatation: il y a des bornes juste devant la fondation et hop! pas de queue et vous rentrez sans problème ...!

Transacmer Paris
01 42 60 51 51 
hauvette@transacmer.com

OU SE TROUVE CETTE PLAGE?


mardi 21 octobre 2014

SHOW ME YOUR CHILDHOOD HOME AND I'LL SHOW YOU WHO YOU ARE

Prenez par exemple les Beatles ….


George Harrison habitait cette jolie maison mitoyenne située au 25 Upton Green dans le quartier de Speke à Liverpool, où il répétait avec ses copains Paul et John tout au début de leur histoire ensemble. 


Quant à Paul, il habitait au 20 Forthlin Road dans le quartier d’Allerton jusqu’à l’âge de 22 ans – c’est là où il a écrit plus de 100 chansons dont "Love me do", "I saw her standing there" et "When I’m Sixty-Four".


Pour John, home sweet home jusqu'à ses 23 ans était chez sa tante au 251 Menlove Avenue dans le quartier de Woolton, une maison jumelée qui lui appartenait encore à sa mort – sa veuve Yoko Ono en a fait don au National Trust en 2002.


Et Ringo est né dans cette maison de Madryn Street dans le quartier de Dingle … sauvée de la démolition en 2012, elle reste cependant murée et recouverte de graffitis laissés par les fans des Beatles du monde entier …. 


Transacmer Paris
01 42 60 51 51
hauvette@transacmer.com

vendredi 3 octobre 2014

Juliette PARISOT et l'Heure Bleue continuent leur tournée ...


©juliette parisot

©juliette parisot

©juliette parisot
Après Nîmes, Paris et Saint-Tropez, 
l'Heure Bleue de Juliette Parisot
se pose à Corbas
 du 9 octobre au 15 novembre 2014

Le Polaris
5 avenue de Corbetta
69960
www.lepolaris.org


L’heure bleue est un entre deux, une métamorphose, un basculement du jour dans la nuit où le bleu du ciel devient lumineux et profond. Ce moment mystérieux, quasi quotidien, est composé de couleurs et de temps.
L’heure bleue est l’objet de mon obsession. Chaque soir, depuis presque dix ans, je la guette et la photographie de mes fenêtres à Lyon, Paris ou ailleurs. Elle induit une dimension rituelle à l’acte photographique.
L’heure bleue opère sur moi une fascination qui me pousse à la contemplation, parfois à l’introspection. Je ressens une distorsion du temps ; il ne s’écoule plus uniformément, mais au ralenti. Son aspect temporel est fascinant. Durant ces instants de plénitude, l’heure bleue transfigure la ville dont les murs sont contaminés par le bleu du ciel. C’est un phénomène poétique, rythmique et plastique. L’heure bleue dégage quelque chose de spectaculaire dans sa progression. Sa durée, ses lumières et ses couleurs, ainsi que son basculement dans la nuit, lui attribuent mystère et dramatisation théâtrale : une sorte d’apothéose de la nature.
Pour cette série, j’ai pensé un protocole particulier. J’ai photographié avec une sensibilité maximum de l’appareil, l’ultime et infime phase de l’heure bleue : son basculement dans l’obscurité totale. Ce procédé révèle la texture du ciel, et met au jour la matérialité intrinsèque de la photographie, avec l’apparition de bruit et d’une trame. J’ai fait remonter ces incidents, cette sensation de canevas, ce grain propre à l’argentique qui, ici, devient parfois du pixel.
Les tirages deviennent des fenêtres et l’accrochage recrée les formes d’un monde évanescent. Plusieurs familles de couleurs, de textures et de formes, émergent. Apparaissent les cartes d’un nouveau monde, des figures merveilleuses, un paysage aquatique, une tapisserie abîmée, un mur décrépis... La magie de l’imaginaire refait surface. 

Avec la nuit, apparaissent les rêves..

Juliette Parisot

www.julietteparisot.com



Transacmer Paris
01 42 60 51 51
hauvette@transacmer.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...