mardi 21 octobre 2014

SHOW ME YOUR CHILDHOOD HOME AND I'LL SHOW YOU WHO YOU ARE

Prenez par exemple les Beatles ….


George Harrison habitait cette jolie maison mitoyenne située au 25 Upton Green dans le quartier de Speke à Liverpool, où il répétait avec ses copains Paul et John tout au début de leur histoire ensemble. 


Quant à Paul, il habitait au 20 Forthlin Road dans le quartier d’Allerton jusqu’à l’âge de 22 ans – c’est là où il a écrit plus de 100 chansons dont "Love me do", "I saw her standing there" et "When I’m Sixty-Four".


Pour John, home sweet home jusqu'à ses 23 ans était chez sa tante au 251 Menlove Avenue dans le quartier de Woolton, une maison jumelée qui lui appartenait encore à sa mort – sa veuve Yoko Ono en a fait don au National Trust en 2002.


Et Ringo est né dans cette maison de Madryn Street dans le quartier de Dingle … sauvée de la démolition en 2012, elle reste cependant murée et recouverte de graffitis laissés par les fans des Beatles du monde entier …. 


Transacmer Paris
01 42 60 51 51
hauvette@transacmer.com

vendredi 3 octobre 2014

Juliette PARISOT et l'Heure Bleue continuent leur tournée ...


©juliette parisot

©juliette parisot

©juliette parisot
Après Nîmes, Paris et Saint-Tropez, 
l'Heure Bleue de Juliette Parisot
se pose à Corbas
 du 9 octobre au 15 novembre 2014

Le Polaris
5 avenue de Corbetta
69960
www.lepolaris.org


L’heure bleue est un entre deux, une métamorphose, un basculement du jour dans la nuit où le bleu du ciel devient lumineux et profond. Ce moment mystérieux, quasi quotidien, est composé de couleurs et de temps.
L’heure bleue est l’objet de mon obsession. Chaque soir, depuis presque dix ans, je la guette et la photographie de mes fenêtres à Lyon, Paris ou ailleurs. Elle induit une dimension rituelle à l’acte photographique.
L’heure bleue opère sur moi une fascination qui me pousse à la contemplation, parfois à l’introspection. Je ressens une distorsion du temps ; il ne s’écoule plus uniformément, mais au ralenti. Son aspect temporel est fascinant. Durant ces instants de plénitude, l’heure bleue transfigure la ville dont les murs sont contaminés par le bleu du ciel. C’est un phénomène poétique, rythmique et plastique. L’heure bleue dégage quelque chose de spectaculaire dans sa progression. Sa durée, ses lumières et ses couleurs, ainsi que son basculement dans la nuit, lui attribuent mystère et dramatisation théâtrale : une sorte d’apothéose de la nature.
Pour cette série, j’ai pensé un protocole particulier. J’ai photographié avec une sensibilité maximum de l’appareil, l’ultime et infime phase de l’heure bleue : son basculement dans l’obscurité totale. Ce procédé révèle la texture du ciel, et met au jour la matérialité intrinsèque de la photographie, avec l’apparition de bruit et d’une trame. J’ai fait remonter ces incidents, cette sensation de canevas, ce grain propre à l’argentique qui, ici, devient parfois du pixel.
Les tirages deviennent des fenêtres et l’accrochage recrée les formes d’un monde évanescent. Plusieurs familles de couleurs, de textures et de formes, émergent. Apparaissent les cartes d’un nouveau monde, des figures merveilleuses, un paysage aquatique, une tapisserie abîmée, un mur décrépis... La magie de l’imaginaire refait surface. 

Avec la nuit, apparaissent les rêves..

Juliette Parisot

www.julietteparisot.com



Transacmer Paris
01 42 60 51 51
hauvette@transacmer.com

jeudi 2 octobre 2014

SAMI SADER se donne en peinture chez Transacmer

Figure incontournable à Paris dans le monde du design et de l’architecture d’intérieur depuis les années 80, Sami SADER est connu pour son style graphique, architectural et épuré. Les mots exigeant, raffiné, élégant le décrivent bien. Ils décrivent aussi ses peintures à l’acrylique, moins connues que ses meubles devenus iconiques, mais tout aussi captivantes avec leurs formes abstraites et leurs couleurs et textures à la fois sobres et éclatantes.

A voir aussi, ses sculptures en bois et granite et ses tableaux figuratifs à l'huile sur bois 


Expo chez Transacmer Paris
19 rue du Bac - 75007
01 42 60 51 51

du 2 au 24 octobre 2014

VERNISSAGE CE SOIR
JEUDI 2 OCTOBRE
A PARTIR DE 18h30
EN PRÉSENCE DE L'ARTISTE 





Transacmer Paris
hauvette@transacmer.com



jeudi 18 septembre 2014

LES FANS D'HARLEY-DAVIDSON ..... A VOS MARQUES!!



Le chopper fait sur mesure pour Peter Fonda dans le film Easy Rider en 1969 sera mis en vente le 18 octobre prochain – les enchères devraient atteindre plus de $ 1 million (£ 613 000).
Son propriétaire actuel, Michael Eisenberg, un homme d’affaires californien, était copropriétaire d’un resto à thème avec Fonda et Dennis Hopper.
Le chopper s’appelle le « Captain America ».
Pour les puristes : il s’agit d’un Harley-Davidson « panhead » avec un cadre chromé « hard-tail ». « Panhead » pour le moteur apparemment très distinctif et « hard-tail » pour l’absence de suspension arrière.
Maintenant vous savez tout.
Faut être fou de mettre 1 million de dollars pour avoir mal aux fesses …..
PS. La vente aura lieu à la maison d’enchères 'Profiles in History' en Californie 

source: http://www.bbc.com/news/entertainment-arts-29235391




mercredi 17 septembre 2014

EXPOSITION LOUIS DE FUNES

L’exposition « 2014 : 100 ans pour Louis de Funès, 50 ans pour Le gendarme de Saint-Tropez et la Ford Mustang » a dépassé hier soir la barre des 40 000 visiteurs.

Pour les retardataires ou ceux qui voudraient la revoir, il vous reste encore deux jours avant la clôture, demain soir !


Salle Jean-Despas de 10 à 18h non stop ! Entrée libre. Place des Lices, Saint-Tropez

mardi 16 septembre 2014

PLUS VALUES DE CESSION DE TERRAINS A BATIR - nouvelle modalité depuis 1° septembre 2014

Nouvelle modalité de détermination des plus values de cession de terrains à bâtir. 



Pour les cessions réalisées à compter du 1er septembre 2014, le régime d’imposition des plus-values de cession de terrains à bâtir ou de droits s'y rapportant est aligné sur celui des autres biens immobiliers (même cadence et taux d’abattement pour durée de détention tant en matière fiscale que sociale), soit :

Pour l'impôt sur le revenu, un abattement pour durée de détention de :

- 6 % pour chaque année de détention au-delà de la cinquième et jusqu'à la vingt-et-unième ;
- 4 % pour la vingt-deuxième année révolue de détention.

L'exonération totale des plus-values de cession de terrains à bâtir ou de droits s'y rapportant au titre de l'impôt sur le revenu est ainsi acquise à l'issue d'un délai de détention de vingt-deux ans.

Pour les prélèvements sociaux, un abattement pour durée de détention de :

- 1,65 % pour chaque année de détention au-delà de la cinquième et jusqu'à la vingt-et-unième ;
- 1,60 % pour la vingt-deuxième année de détention ;
- 9 % pour chaque année au-delà de la vingt-deuxième.

L'exonération totale des plus-values de cession de terrains à bâtir ou de droits s'y rapportant au titre des prélèvements sociaux est ainsi acquise à l'issue d'un délai de détention de trente ans.

Ainsi, le régime d'imposition applicable aux plus-values immobilières sur cession de terrains à bâtir ou de droits s'y rapportant au regard de l'impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux est, globalement, plus favorable que le régime actuel et ce quelle que soit la durée de détention des biens concernés (au-delà de cinq ans).

Par ailleurs, pour les plus-values réalisées au titre de la cession de terrains à bâtir ou de droits s'y rapportant, précédée d'une promesse de vente ayant acquis date certaine entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2015, un abattement exceptionnel de 30 % est applicable, pour la détermination de l’assiette nette imposable, à la condition que la cession intervienne au plus tard le 31 décembre de la deuxième année suivant celle au cours de laquelle la promesse de vente a acquis date certaine.

L'abattement exceptionnel de 30 % s'applique à la double condition que la cession :
- Soit précédée d'une promesse de vente, unilatérale ou synallagmatique, ayant acquis date certaine entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2015 ;
- Soit réalisée au plus tard le 31 décembre de la deuxième année suivant celle au cours de laquelle la promesse de vente a acquis date certaine.

Toutefois, cet abattement exceptionnel ne s'applique pas aux cessions réalisées par le cédant au profit  :
- De son conjoint, son partenaire lié par un pacte civil de solidarité, son concubin notoire, un ascendant ou descendant du cédant ou de l’une de ces personnes ;
-  D'une personne morale dont le cédant, son conjoint, son partenaire lié par un pacte civil de solidarité, son concubin notoire ou un ascendant ou descendant de l’une de ces personnes est un associé ou le devient à l’occasion de cette cession.

L’abattement exceptionnel de 30 % s’applique sur les plus-values nettes imposables, après prise en compte de l'abattement pour durée de détention calculé dans les nouvelles conditions rappelées ci-dessus pour les cessions réalisées à compter du 1er septembre 2014.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...