mardi 12 janvier 2016

l'Application TRANSACMER For Sale


Vous aimeriez faire des visites virtuelles de propriétés à vendre autour de vous, au fil de vos promenades à pied, en voiture?

Rien de plus simple!

Depuis un an, c'est possible grâce à notre Appli iPhone 'TRANSACMER For Sale', et nous sommes (encore et toujours!) la seule et unique Agence à vous offrir ce service!

Téléchargez-la gratuitement sur AppleStore - son utilisation est entièrement gratuite aussi.

Il suffit de vous trouver sur notre secteur d'activités (la Presqu'île de Saint-Tropez) et en un seul clic vous pouvez découvrir toutes nos offres en appartements, maisons, villas pieds dans l'eau, propriétés .. et j'en passe.

Et pas seulement ... vous pouvez aussi accéder à toutes nos adresses coup-de-cœur pour hôtels, restaurants, shopping, événements à venir, où aller, ainsi qu'un lien direct à notre blog.

Il vous faut un identifiant pour accéder aux biens à vendre - là aussi, rien de plus simple! Demandez-le soit par téléphone, soit par email:

04 94 55 82 22 / info@transacmer.com

Alors, bonnes visites et à très bientôt!





You’d like to be able to do virtual visits of properties for sale around you, whilst out walking or while in your car?  

Nothing simpler!  

Since last year, this has been possible thanks to our 'TRANSACMER For Sale' iPhone App, and we are (still and as usual!) the only real-estate agency to offer this service!  

Download it free on AppleStore - its use is completely free too.  

The only condition is that you must be in our sector of activity (the Saint-Tropez peninsula) and  a single click will allow you to discover a selection of our offers for sale :  apartments, houses, seaside villas, properties... to name just a few.  

And not only that ... you can also access all our favourite addresses for hotels, restaurants, shopping, where to go, things to see and also a direct link to our blog. 

To access the properties for sale you’ll need an access code - here too, nothing simpler!  Just ask for it by phone, or by email


+33 (0)4 94 55 82 22 / info@transacmer.com


So enjoy your visits and see you soon!

Transacmer Saint-Tropez
4 Traverse de la Garonne
83992 Saint-Tropez cedex


mardi 1 décembre 2015

NOTRE COUP DE COEUR

Transacmer vous fait découvrir la galerie ALM. Située au coeur du village de Ramatuelle, rencontre avec le talent.


samedi 21 novembre 2015

INFORMATIONS PLU SAINT-TROPEZ

Urbanisme et aménagement

La Direction de l’Urbanisme et de l’Aménagement a en charge plusieurs antennes, dont la gestion du cadastre, le suivi des contentieux, l’autorisation liée au droit des sols, les infractions et le suivi des chantiers, l'aménagement, le Plan local d’urbanisme (P.L.U.), lefoncier et le S.I.G.
Une architecte conseil se tient à la disposition du public, le jeudi matin tous les 15 jours (sur RDV au 04.94.55.90.07), pour la rénovation des façades et les enseignes de la vieille ville. Dans le cadre de la rénovation des façades de la ville, des subventions peuvent êtres accordées aux pétitionnaires par la commune.
(Pour tout renseignement, vous pouvez vous adresser au 04 94 55 90 07).
AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE
MODIFICATION N°2 DU PLU PORTANT SUR LA DÉFINITION ET L’ENCADREMENT D’UN PROJET D’AMÉNAGEMENT GLOBAL POUR LE QUARTIER SAINT-ROCH


Par arrêté municipal N°1682/2015 en date du 24 août 2015, le Maire de Saint-Tropez a ordonné l’ouverture de l’enquête publique relative à la modification n°2 du PLU portant sur la définition et l’encadrement d’un projet d’aménagement global pour le quartier Saint-Roch et prenant en compte des adaptations mineures liées à la loi ALUR.
Par décision n°E15000052/83 en date du 6 août 2015, ont été désignés par Monsieur le Président du Tribunal Administratif de Toulon :
- Monsieur Olivier LUC, Officier du corps technique et administratif de la marine (e.r), comme commissaire-enquêteur titulaire
- Monsieur Bernard LARRIEU, ingénieur en chef et urbaniste des Ponts et Chaussées (e.r) comme commissaire enquêteur suppléant.
L’enquête se déroulera à la mairie du 23 septembre 2015 au 26 octobre 2015 inclus (33 jours).
Les pièces du dossier ainsi qu’un registre d’enquête à feuillets non mobiles, coté et paraphé par le commissaire enquêteur seront tenus à la disposition du public à la Mairie pendant toute la durée de l’enquête du lundi au vendredi de 9H00 à 12H00 et de 14H00 à 17h00. Chacun pourra prendre connaissance du dossier et soit consigner ses observations sur le registre d’enquête, soit les adresser, par écrit au commissaire-enquêteur à l’adresse suivante : Mairie de Saint-Tropez, BP 161, 83 992 Saint-Tropez cedex.
Chacun pourra prendre connaissance du dossier et soit consigner ses observations sur le registre d’enquête, soit les adresser, par écrit au commissaire-enquêteur à l’adresse suivante : Mairie de Saint-Tropez, BP 161, 83 992 Saint-Tropez cedex.
Le dossier technique de l’enquête sera mis à disposition du public sur le site internet de la ville www.saint-tropez.fr pendant la durée de l’enquête.

Le commissaire-enquêteur recevra en Mairie aux jours et heures suivants :
- Le 23 septembre 2015 de 9H00 à 12H00 et de 14H00 à 17H00
- Le 1er octobre 2015 de 9H00 à 12H00.
- Le 15 octobre 2015 de 14H00 à 17H00
- Le 26 octobre 2015 de 9H00 à 12H00 et de 14H00 à 17H00

À l’issue de l’enquête, le public pourra consulter le rapport et les conclusions à la Mairie de Saint-Tropez, direction de l’urbanisme, 1 rue de la Ponche 83990 Saint-Tropez, aux jours et heures habituels d’ouverture pendant un mois. Les personnes intéressées pourront en obtenir communication.
Pour toutes informations sur le dossier soumis à enquête publique, Mme Virginie LAURENT ou Mme Christine CAPHAM peuvent être contactées à la Direction de l’urbanisme et de l’aménagement.

A télécharger :
Dossier « rapport de présentation » concernant la modification n°2 du PLU
Résumé non technique
Récapitulatif des sigles et abréviations utilisés
SOURCE SITE INTERNET MAIRIE DE SAINT-TROPEZ

mardi 10 novembre 2015

L'HISTOIRE DE SAINT-TROPEZ


L'histoire de Saint-Tropez
De sa fondation jusqu’au XXIe siècle, en passant par la légende de Torpès, l’histoire de Saint-Tropez est étroitement liée à la mer. Les marchands de passage, étrusques puis grecs précèdent l’installation des romains qui exportent par mer, le vin et l’huile produits.

Si au Moyen-âge, les hommes de la presqu’île semblent délaisser quelque peu la mer, celle-ci revient au cœur des préoccupations des nouveaux habitants qui s’installent à la fin du XVe siècle.

Cette période qui débute, voit l’activité de Saint-Tropez entièrement tournée vers le large. Pêche, petit cabotage, long cours et chantiers navals occupent la plupart des hommes du lieu. Même l’agriculture est conditionnée à l’activité maritime. Les Tropéziens privilégient la vigne, le vin étant une marchandise riche que l’on exporte en grande quantité.

Au XIXe, puis au XXe siècle, l’espace maritime conditionne largement la vie économique, sociale et culturelle de Saint-Tropez. Cependant, le passage de Maupassant, l’arrivée de Paul Signac marquent le début d’un nouvel âge d’or pour Saint-Tropez qui deviendra le rendez-vous de nombreux artistes, peintres, auteurs, cinéastes et un grand port de plaisance. Si par le passé les Tropéziens parcouraient le monde, aujourd’hui, c’est le monde qui vient à Saint-Tropez.
En 1470, alors que la presqu’île est désertée depuis un siècle, une convention est établie entre Jean Cossa, grand sénéchal de Provence, seigneur de Grimaud, et un gentilhomme génois, Raphaël di Garezzio qui s’installe avec une vingtaine de familles génoises pour la plupart. La nouvelle communauté s’engage à relever la ville et à la défendre, ainsi que les rivages avoisinants. En contrepartie, les habitants seront francs, libres et exempts de tout impôt. La renaissance est rapide.
Saint-Tropez devient une petite cité dirigée par le seigneur et surtout les consuls élus chaque année.
Après la Révolution, l’activité des chantiers navals (marine marchande) demeure forte jusqu’à l’avènement des bateaux à vapeur et l’arrivée du chemin de fer à Fréjus/Saint-Raphaël, ce qui déplace le centre de gravité maritime vers l’est du département. En 1791 est créée l'école d'hydrographie qui forma jusqu'en 1914 les maitres en cabotage et les capitaines au long cours
A la fin du XIXe siècle et début du XXe siècle, Guy de Maupassant et Paul Signac découvrent Saint-Tropez et la font connaître au monde entier. Ainsi, au moment où la marine en fer remplace la marine en bois, Saint-Tropez connait un nouveau destin artistique et culturel qui va préluder à l’engouement touristique.

La légende de Saint-Tropez

La ville de Saint-Tropez doit son nom aux moines de l’Abbaye de Saint-Victor de Marseille, qui la baptisèrent alors San-Torpes. Ces religieux, propriétaires au XIe siècle de la presqu’île, et de toutes les terres adjacentes, ont élevé ici une chapelle qu’ils ont baptisée «Ecclesia Sancti Torpetis», en souvenir du martyr Torpetius ou Torpes. C’est en l’an 68 après J.C, que Torpes, intendant de Néron fut martyrisé et décapité à Pise sur ordre de ce dernier, pour ne pas avoir voulu abjurer sa récente foi chrétienne. Son corps fut ensuite livré aux flots avec un coq et un chien dans une barque, portée par le courant Ligure, qui aurait alors échoué sur les rivages du golfe.
Bien avant cet événement, en 599 avant J.C., les Phocéens s’installaient à Marseille. Ces hellènes originaires d’Asie Mineure vont créer un chapelet de stations de mouillage en Méditerranée, dont Athenapolis. La romanisation de la Gaule va commencer au milieu du deuxième siècle avant J.C. Dès le règne d’Auguste, les romains développent la colonisation de la Presqu’île avec l’implantation de «villas» et l’extension des vignobles et des fermes tout au long du premier siècle de notre ère. Ensuite, comme dans toute l’Europe occidentale, le pays connaîtra le chaos et les destructions des multiples invasions qui suivront la chute de l’Empire romain…

Terre de traditions
Tous les ans, depuis 1558, le lundi de Pâques, le Conseil municipal, réuni en séance extraordinaire, nomme le Capitaine de ville. Initialement chargé durant son année de capitanat de conduire la milice locale et d'assurer la défense de la ville, son rôle est aujourd'hui moins belliqueux mais n’en demeure pas moins important. Entouré de son Etat-major, le Capitaine de ville assure la direction des

Bravades de Saint-Tropez, cette fête votive qui se déroule, chaque année, les 16, 17 et 18 mai. 
Le 16 mai après-midi, sur le perron de l'hôtel de ville, devant le corps de Bravade, le Maire remet au Capitaine de ville, par l'intermédiaire de son Major, la pique, insigne de sa charge et reçoit le premier salut officiel. Quelques instants plus tard, l'Enseigne recevra le drapeau. Les Bravades démarrent alors officiellement. Jusqu'au soir, les saluts vont se succéder selon un rituel séculaire en hommage au Saint-Patron de la cité.
Le 17 mai au matin, à l'issue de la messe solennelle dite "messe des mousquetaires", le corps de Bravade et les provençales en costume précèdent le buste de Saint-Tropez lors d'un défilé dans les rues de la ville, qui constitue un grand moment de liesse et de ferveur populaire.
La nuit venue, sur la place de l'hôtel de ville, résonnent les derniers coups de tromblons après que le Capitaine de ville et l'Enseigne aient rendu au Maire la pique et le drapeau. L'émotion est palpable alors que Saint-Tropez retourne dans sa chasse et que les bravadeurs lui donnent rendez-vous l'année suivante.
Des racines provençales
Le groupe folklorique « Lou Rampeù » a été créé en 1951. Le mot «Rampeù», qui signifie «rappel», donne son plein sens à l’Association qui porte ce nom, en soulignant que les objectifs et les actions du groupe consistent essentiellement en un rappel incessant des traditions. A sa création, il s’agissait uniquement de la danse. Puis d’autres volets de la culture provençale vinrent s’ajouter aux activités du « Rampeù ». Tout d’abord, l’étude et l’usage des instruments traditionnels, galoubet et tambourin ; puis la création d’une chorale, qui accompagne les danses et anime les grandes cérémonies de la cité et enfin une troupe théâtrale.

Source site mairie de Saint-Tropez
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...